17 avril 2013

Désert


Et tu me demandes de te parler du désert et de ses nuits parsemées d'étoiles? Aujourd'hui je ne sais où tremper ma plume. 
Me faut-il tremper ma plume dans l'éclat des étoiles pour mieux te dessiner un champ d'étoiles et la lune qui s'éclipse? Non vraiment je ne sais. 
Et si je me sens pauvre de mots, je me sens riche de ce souffle, de ce souffle d'Amour qui tourbillonne par-delà les dunes, les Hommes et bien au-delà des étoiles. Et qui fait que je me sente grand, grand et petit à la fois.
Morice Benin

Me voici de retour d'un quatrième séjour dans le désert. Cette fois c'est le Grand Erg tunisien qui m'a accueillie avec ses dunes de sables d'or, son vent d'avril et ses nuits étoilées.

Oui je me sens pauvre de mots
Enfin je me sens Moi


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home