13 juillet 2009

la Mer


La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent.

Bernard Giraudeau nous rappelle à sa manière
que la nature est un "Grand Maître" pour l'homme,
que le voyage et le mouvement sont source de rêves,
que les amarres, les noeuds et l'immobilité sont néfastes,
que s'arrêter "attaché" est source de "morts"...

Je pense ici en particulier à mon professeur de yoga qui bientôt prendra la mer.
Je lui souhaite du fond du coeur "Bon vent"
et
que le voyage soit le plus long possible!

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home