05 juillet 2009

Aimer


On n'est pas obligé de comprendre pour aimer. Ce qu'il faut, c'est rêver.
David Lynch
Samedi, c'était la fête,
la vraie,
celle qui se vit naturellement,
simplement.
Nous n'étions pas très nombreux
mais chacun était important et ressentait le bonheur de l'autre.
Il n'y avait rien à comprendre. Le rêve était une "vieille" histoire dont on avait pris soin et qui devenait réalité.
Nous étions en FAMILLE et tous nous savions qu'encore nous continuerions à rêver.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home