23 novembre 2007

Emoi des étoiles


La musique exprime ce qui ne peut être dit et sur quoi il est impossible de rester silencieux.
Victor Hugo
Hier soir, changement de registre au BOZAR avec Grigory Sokolov dans la sonate pour piano D 958 de Schubert et les 24 Préludes de Chopin.
Changement de registre, passage du jazz à la musique "classique", mais toujours autant d'intensité, de contrastes, d'émerveillement dans ce voyage au pays des émotions... partagées

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home