14 avril 2015

Changement


Les hommes n'acceptent le changement que dans la nécessité et ils ne voient la nécessité que dans la crise.

Jean Monnet

Je me suis laissée emporter dans les villes de Luc Schuitten. Immédiatement je m'y suis sentie à l'aise, m'imaginant déambuler à vélo ou à pied, jouant avec mes petits enfants, faisant des rencontres au gré des voies et croisements. Oui cettte ville donne de l'espace aux hommes et à la nature, permettant à chacun de retrouver un rythme plus lent et un certain silence.
Devrons-nous encore nous enfoncer plus profondément dans "la crise" pour comprendre qu'il est temps de changer nos modes de "fonctionnement" en invitation à vivre?...



0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home