06 juillet 2011

Emerveillement


Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d'émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


C'était au cours d'une marche sur le sentier qui menait à la chapelle de la Madeleine. Le temps était couvert. A un moment le nuage se déchira, la pluie se mit à tomber. Une bergerie me tint au sec. Quand le ciel retrouva un peu de couleurs je me remis en route. Dans la nature, les gouttes d'eau s'amusaient, s'accrochant au bord des feuilles, perlant sur la toile d'araignée.



Inutile de vous dire que le rythme de la marche s'en trouva ralenti, tout était spectacle autour de moi.

Je pensai alors à Tiziano Terzani dans son livre "Le grand voyage de la vie" quand il dit que le monde est une merveille. "... si tu sens que tu es une partie de cette merveille, mais alors que veux-tu de plus, que veux-tu de plus?" (coll. Point P.429)



Je repris la marche vers la chapelle où d'autres surprises m'attendaient.



C'était une journée de vacances, tout simplement.



De retour à Bruxelles, je replonge souvent dans ces souvenirs pleins de douces sensations. Me faut-il vraiment d'autres choses en plus?


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home